roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu roll-over menu
Balades Photographiques - Infini Terre
Ballades
Le véritable vieux pont de Mostar

J'ai pris cette photo à l'âge de douze ans.
Aujourd'hui, c'est devenu un véritable symbole !

Mostar est la première ville de la région d’Herzégovine et la deuxième du pays. Elle se situe à 120 km au sud de Sarajevo et à 150 km au nord-ouest de Dubrovnik, dans la vallée de la Neretva. Sa fondation remonterait à l’Antiquité, mais l’agglomération ne prit une réelle importance qu’à l’époque ottomane à partir du XVe siècle.

Le pont de Mostar, d’où la ville tient son nom, "Stari Most" (signifiant littéralement "vieux pont") fut construit en 1566 sous le règne de Suliman le Magnifique. Héritage de la tradition byzantine, le pont en forme d’arche en dos-d’âne, avait une ouverture de 27 m, 4 m de largeur et 30 m de longueur. Sa hauteur était de 20 m par rapport au niveau de la rivière. Il était composé de 456 blocs de pierre calcaire, dont les 1088 pierres extraites furent taillées à la main. Deux tours fortifiées l’entouraient, la "Halabija" sur la rive droite et la "Tara" sur la rive gauche. Son architecture en fit un joyau de l’Europe.

Le 9 novembre 1993, les forces croates bombardèrent le pont jusqu’à son effondrement, et ce malgré la présence de civils venus défendre ce qu’ils considéraient être le symbole de l’héritage ottoman, et donc de l’Islam, ainsi que du lien entre les communautés croates et bosniaques vivant de part et d’autre de la Neretva. La guerre se finit en décembre 1995. Les ruines restèrent. Un pont de substitution fut construit temporairement.

Le Stari Most est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.
Le 13 juillet 1998, l’Unesco et les autorités municipales lancèrent un appel conjoint pour la reconstruction du pont auquel ont répondu cinq pays donateurs : Croatie, France, Italie, Pays-Bas et Turquie. Après deux ans de recherches scientifiques et archéologiques, les travaux de reconstruction ont commencé le 7 juin 2001. En juin 2002, on avait enfin retiré tous les débris au fond de la Neretva. Le 14 avril 2003, la première pierre de l’arche était posée. Le pont a été reconstruit avec des matériaux que l’on trouve dans les carrières avoisinantes et selon les méthodes traditionnelles. Les travaux s’achevèrent en avril 2004.
L’inauguration eut lieu le vendredi 23 juillet 2004.

Le nouveau pont n’est cependant pas tout à fait le vrai "Stari Most" ; les habitants le surnomment "Novi Stari Most", le "Nouveau Vieux Pont"…

Au-delà d’une valeur patrimoniale et historique, sa reconstruction représente implicitement l’espoir d’une réconciliation des deux communautés, le symbole d'une reconstruction dans la vision d’un avenir unifié.

CSS Valide !  Valid XHTML 1.0 Strict